Présentation

Ingénieure diplômée de l’ESIGEC en 2005, spécialité ingénierie du bâtiment (école d’ingénieurs française réputée, désormais renommée Polytech’Savoie).

Membre de l’Ordre des Ingénieurs du Québec (OIQ) (ingénieure), je travaille pour Macogep depuis octobre 2010.

Mes domaines de compétences (acquises lors de mes expériences de travail):

  • inspections de bâtiments vis-à-vis du code de construction (vérification des plans d’ingénierie et surveillance du chantier)
  • expertises techniques des bâtiments existants
  • connaissances en structure, protection incendie, accessibilité universelle, mécanique du bâtiment, génie civil (routes) et qualité environnementale des bâtiments
  • contrôles de coûts pour des projets de construction
  • gestion de projets

J’ai travaillé pendant plus de 4 ans en tant que chargée de projets chez Socotec s.a. (entreprise française de génie conseil dans le domaine de la construction, employant plus de 4000 ingénieurs et techniciens).

J’ai émis des avis sur des projets de construction de la phase conception à la réception, au regard des normes et réglementations françaises dans les domaines de la structure, la protection incendie, l’accessibilité universelle, et la réglementation acoustique.

Durant ces missions de contrôle, j’étais amenée à examiner les plans et devis des architectes avant le démarrage des travaux, puis j’émettais des avis concernant les plans des firmes d’ingénierie, et je faisais des visites de chantier pour vérifier la conformité des travaux en cours.

J’ai notamment suivi des chantiers de construction et de réhabilitation d’immeubles de logements et de bureaux, ainsi que la construction de petits édifices publics.

La finalité de mon travail lors des missions de contrôle technique était d’apporter au client mon expertise technique afin de diminuer les risques de sinistre pour son bâtiment.

J’ai également réalisé des missions d’expertises techniques pour des bâtiments existants.

En contact avec les clients (services techniques des villes, gestionnaires d’immeubles,..), je faisais des propositions d’honoraires correspondant à mes services et aux services d’une ou plusieurs entreprises sous-traitantes (de maçonnerie souvent, et parfois d’étanchéité) que je gérais sur place pour la réalisation de sondages si nécessaire. Je faisais également moi-même des sondages non destructifs au moyen d’un appareil ferromagnétique (détermination des armatures dans un élément en béton sans destruction).

Ainsi, je proposais les expertises suivantes (pour les bâtiments existants):

  • avis techniques en structure à partir de l’examen des désordres apparents (fissuration, fléchissement, infiltration d’eau, humidité, sinistre incendie…)
  • détermination de la capacité portante des planchers à partir de sondages structurels
  • relevé des non-conformités en accessibilité universelle pour les édifices publics
  • relevé des non-conformités en protection incendie pour les bâtiments d’habitation
  • planification des travaux à prévoir pour un immeuble en fonction de son état apparent (programme des travaux pour le maintien d’actifs sur plusieurs années)

La finalité de mon travail consistait à l’émission d’un rapport technique d’expertise.